Top Lieux d'Intérêt à Menorca

Barranc d'Algendar

Routes | Ferreries
Barranc d'Algendar 5.0 2
2 évaluations5.0

Le barranc d’Algendar est le ravin le plus important de l’île. Il naît à proximité de Ferreries, à côté de la route générale qui unit Maó à Ciutadella, sur l’ainsi dénommé mont de Santa Magdalena ou d’Urgell, et débouche sur la plage de Cala Galdana. Sa longueur est de 7 km, valeur qui équivaut à celle de la moitié de la largeur moyenne de l’île, qui est de 13,5 km. Ses murs les plus verticaux peuvent atteindre à certains points les 80 m de hauteur, même si la valeur la plus fréquente est de 50 m. Il s’agit d’un ravin creusé par l’action de l’eau du torrent qui coule au fond et qui constitue un cas exceptionnel dans l’île, car il achemine de l’eau durant toute l’année avec un débit considérable, même au cours des années les plus sèches. Cette caractéristique est due au fait que le torrent draine une zone étendue de territoire depuis le pla Verd jusqu’au massif de Santa Águeda et, de plus, il reçoit des apports des eaux souterraines de l’aquifère de Migjorn, qui affleurent dans les parties les plus déprimées du ravin. Cette caractéristique se manifeste d’une manière spectaculaire à proximité de l’embouchure du ravin, où se trouve la font dels Eucaliptus (source), où les eaux sortant de l’aquifère inondent de manière permanente les terrains autour du torrent. Le transport d’eau par le torrent durant toute l’année favorise l’existence d’une végétation de rivage peu fréquente à Minorque. Près de l’embouchure, le torrent présente une claire influence marine, avec la domination d’une végétation hydrophile, plus ou moins adaptée à la salinité, formée de joncs et de roseaux à balais. À l’intérieur, on trouve une flore et une faune d’eau douce constituées par des bogues et du cresson d’eau. Il est également possible de trouver à certains points des roseaux, des ormes et des lauriers. Dans les zones sombres du ravin, nous retrouvons la pampalonia, une espèce endémique de Minorque et de Majorque, avec des fleurs au caractère spectaculaire indéniable. Le barranc d’Algendar, comme tous les ravins de l’île, sert de zone de chasse aux oiseaux rapaces comme la buse, le milan, l’épervier, la chouette et le faucon pèlerin. Dans les zones d’eau douce vivent de nombreuses tortues d’eau et des grenouilles, tandis que les uniques poissons qui habitent les eaux du torrent sont l’anguille et la gambusie. Sur les murs du ravin existent deux grottes, dans lesquelles des restes d’activité humaine de l’époque « talayotique » ont été retrouvés. L’une est la grotte Murada, connue depuis l’antiquité, et l’autre est la grotte du Càrritx, découverte il y a peu (1995). Cette découverte fut une trouvaille très importante pour l’archéologie, étant donné qu’elle était restée fermée en raison d’un éboulement naturel de rochers à l’époque romaine, au moins, et à l’intérieur furent retrouvés intacts depuis cette époque un ensemble d’objets archéologiques et des restes humains, os et cheveux, en plus d’autres restes de l’activité humaine.

Commentaires des voyageurs
Number of user reviews:15.0
  • Barranc d'Algendar

    Super, ein Weg, den wir nur empfehlen können.

powered by
Endroits proches Barranc d'Algendar

Afficher les distances en Feet | Mètres

Téléchargez votre guide de Menorca

Favoris